Une méthode, plusieurs mises en oeuvre

Le cabinet d’Annecy est rattaché au réseau Mozart-Brain-Lab (MBL), référent de la discipline au plan mondial, et structure héritière intellectuelle directe du Pr. Tomatis, restée fidèle à l'oeuvre et aux orientations de ce dernier (30 cabinets adhérents en France).

 

01 Jozef et Astrid

Ce réseau est dirigé par M. Jozef Vervoort, thérapeute belge qui applique la méthode depuis 1983 et qui jouissait de toute la confiance du Pr. Tomatis. Après le départ en retraite de ce dernier à la fin des années 90, ses héritiers avaient pris des orientations très différentes dans l'application de la méthode (mise en oeuvre, orientations de recherche, approches techniques). Le Pr. Tomatis demanda alors expressément à M.Jozef Vervoort de lui succéder et de continuer son œuvre dans le respect de l'approche originelle, avec pour missions de :

  • poursuivre les travaux de recherche en lien avec des équipes universitaires internationales
  • former les praticiens en Audio-Psycho-Phonologie à l’échelle internationale
  • fédérer le réseau mondial des praticiens restés fidèles à l'approche originelle et de poursuivre le développement de la thérapie.

Jozef Vervoort dirige par ailleurs avec sa fille Astrid Vervoort le centre Atlantis basé à St Trond (Belgique), plus grand centre mondial et référence de la discipline. Ce centre travaille en étroite relation avec des spécialistes ORL, psychiatres et neurologues. 

 

Femme ecoute

Le Dr Zastrow, médecin ORL et Président de l'association des ORL de la région Rhénanie Westphalie (Allemagne, 16 millions d'habitants), assure la responsabilité du support médical du réseau.

Depuis le décès du Pr.Tomatis (fin 2001), ses héritiers directs et leurs successeurs restent toutefois propriétaires (sur le plan juridique) du nom, de la marque, et du nom de domaine internet originels, ce qui peut induire une certaine hésitation dans l'esprit du public entre les 2 réseaux.

Par ailleurs, sur le plan technique, des approches très différentes sont proposées (on trouve par exemple des appareils portables à louer, permettant un traitement à la maison ou dans les transports...). Le cabinet Hermione reste fidèle à l'approche originelle et privilégie au contraire des protocoles in situ au sein du cabinet, et ce pour plusieurs raisons :

  • La méthode requiert des équipements électroniques particulièrement sophistiqués, de standard professionnel (24 bits, 48 kHz), qui possèdent de très nombreux réglages et paramètres de travail. Aucun équipement miniaturisé en prêt ou location, si performant soit-il, ne peut atteindre les mêmes standards techniques. Les technologies sans fil sont par ailleurs totalement prescrites pour des raisons de traitement du signal.
  • Il est important de pouvoir ajuster les paramètres de travail en temps réel, en fonction notamment des réactions de la personne en cours de traitement, ce qui permet d'optimiser le travail et d'obtenir les meilleurs résultats. Ceci n'est évidemment possible qu'en cabinet.
  • L'entraînement doit être effectué dans des conditions différentes de la vie quotidienne. Il est donc indispensable de travailler en dehors de chez soi, dans un lieu dédié. Par ailleurs, il est plus facile de respecter le protocole de travail au sein d’un cabinet plutôt qu’à la maison (encadrement, discipline et respect du protocole, motivation).
  • Le fait de se déplacer représente une mise en mouvement qui n’est pas que corporelle ; elle permet l’engagement actif de la personne, condition essentielle de progrès.

 

Interaction avec d'autres approches

Recherche et Développement