Témoignages - Séquelles d'accidents de la vie (AVC, traumas) et maladies neurodégénératives

Retour à la liste

 

Je témoigne au nom de mon mari dont le parkinson a démarré en 2008. Il a alors fait une grosse dépression. Jusqu'en 2015, il a suivi un premier traitement donné par le neurologue. Le nouveau neurologue a accepté qu'il démarre des séances au Cabinet Hermione. Très vite il l'a trouvé mieux : expression de visage moins figée, et participe mieux à la conversation. C'était les premiers progrès depuis 10 ans !

Les gens disent qu'il a maintenant une meilleure présence et meilleure tenue. Des amis de toujours ont été jusqu'à dire c'est le jour et la nuit. Le gain le plus spectaculaire dans sa vie quotidienne est sur la motricité : il se lève beaucoup plus vite et à gagné au moins 30 à 40% en vitesse de déplacement. Et le temps d'habillage a été divisé par 2.

Nous recommandons cette thérapie pour les personnes souffrant de parkinson. Et nous formulons un remerciement spécial pour votre sens de l'accueil et de l'écoute.

 

Accompagnement de la grossesse